Depuis 2003, la loi n’impose plus de capital minimum pour constituer une société. Ainsi, il est légalement possible de créer une SARL ou bien une Société par Actions Simplifiée (SAS) avec un euro de capital seulement.

Seules les Sociétés Anonymes (SA) nécessitent encore un capital minimum de 37 000 €.

Néanmoins, dans la majorité des cas, les besoins financiers pour lancer le projet, ainsi que la crédibilité de l’entreprise vis-à-vis de ses partenaires immédiats (banques, fournisseurs, clients,…) peuvent justifier d’apporter un capital plus important au démarrage.

Contrairement à une idée reçue, le capital n’est bloqué que le temps des formalités et pourra être utilisé, dès que celles-ci seront accomplies, pour financer les premières dépenses de l’entreprise.