La mission principale d’un commissaire aux comptes est de contrôler les comptes de certaines sociétés, pour le compte des associés, et de vérifier qu’ils ne comportent pas d’irrégularités.

Dorénavant, seules les Sociétés Anonymes (SA), ont l’obligation de nommer un commissaire aux comptes, dès la création de la société, quel que soit leur chiffre d’affaires ou leur effectif.

A l’inverse, dans les SAS ou les SARL, la désignation d’un commissaire aux comptes n’est pas imposée, dès la constitution de la société. Elle devient obligatoire lorsque certains seuils seront dépassés.

Ils concernent :
• le total du bilan de l’entreprise,
• le chiffre d’affaires annuel hors taxes,
• l’effectif.
Les seuils fixés pour les SARL et les EURL sont plus élevés que ceux fixés pour les SAS ou les SASU.