Comme tout créateur d’entreprise, un micro-entrepreneur peut bénéficier de l’ACCRE, s’il remplit les conditions d’éligibilité du dispositif :
• demandeurs d’emploi
• bénéficiaires de minimas sociaux,
• jeunes de 18 à 25 ans révolus,…

Ainsi, le micro-entrepreneur bénéficiera d’un allégement des cotisations sociales, pour une durée maximale de 36 mois, à partir de son début d’activité.

Le taux de cotisation forfaitaire à appliquer sur le chiffre d’affaires, augmente par période de 12 mois et dépend de l’activité exercée par l’entreprise.

Ainsi, un prestataire de services paiera 5,70 % du chiffre d’affaires réalisé pour ses 12 premiers mois d’activité au lieu de 22,70 %.