Tout créateur d’entreprise doit choisir le régime d’imposition, micro-entreprise ou réel, le plus approprié à son projet, car il conditionne l’environnement fiscal dans lequel l’entreprise va évoluer.

Le régime d’imposition détermine les principes de calcul du bénéfice imposable, les conditions d’assujettissement à la TVA, ainsi que les contraintes administratives et comptables à respecter.